Pour un autre traitement de la temporalité narrative

Stéphanie Girault


Abstract
Tous les médias continus (parole, texte, musique, cinéma) ont, par définition, une structure linéaire, à partir de laquelle un processus cognitif est capable de reconstituer une organisation temporelle différente. Mais jusqu’à quel point faut-il comprendre un texte pour le segmenter en situations et les articuler entre elles ? Autrement dit : jusqu’à quel point faut-il connaître la musique pour différencier couplet et refrain ? Dans un grand nombre de cas, il est possible d’effectuer une telle segmentation automatiquement, et cela uniquement à partir d’indices morpho-syntaxiques. Notre prototype de programme identifie des situations référentielles et analyse la façon dont elles sont articulées pour reconstruire la structure temporelle d’un récit. L’objectif de cette communication n’est pas la description de ce programme, mais plutôt le point de vue du linguiste : comment détecter les discontinuités, c’est-à-dire comment décider s’il y a complétion ou rupture.
Anthology ID:
2001.jeptalnrecital-recital.5
Volume:
Actes de la 8ème conférence sur le Traitement Automatique des Langues Naturelles. REncontres jeunes Chercheurs en Informatique pour le Traitement Automatique des Langues
Month:
July
Year:
2001
Address:
Tours, France
Venue:
JEP/TALN/RECITAL
SIG:
Publisher:
ATALA
Note:
Pages:
444–453
Language:
French
URL:
https://aclanthology.org/2001.jeptalnrecital-recital.5
DOI:
Bibkey:
Cite (ACL):
Stéphanie Girault. 2001. Pour un autre traitement de la temporalité narrative. In Actes de la 8ème conférence sur le Traitement Automatique des Langues Naturelles. REncontres jeunes Chercheurs en Informatique pour le Traitement Automatique des Langues, pages 444–453, Tours, France. ATALA.
Cite (Informal):
Pour un autre traitement de la temporalité narrative (Girault, JEP/TALN/RECITAL 2001)
Copy Citation:
PDF:
https://aclanthology.org/2001.jeptalnrecital-recital.5.pdf