La coédition langue↔UNL pour partager la révision entre les langues d’un document multilingue : un concept unificateur

Christian Boitet, Wang-Ju Tsai


Abstract
La coédition d’un texte en langue naturelle et de sa représentation dans une forme interlingue semble le moyen le meilleur et le plus simple de partager la révision du texte vers plusieurs langues. Pour diverses raisons, les graphes UNL sont les meilleurs candidats dans ce contexte. Nous développons un prototype où, dans le scénario avec partage le plus simple, des utilisateurs “naïfs” interagissent directement avec le texte dans leur langue (L0), et indirectement avec le graphe associé pour corriger les erreurs. Le graphe modifié est ensuite envoyé au déconvertisseur UNL-L0 et le résultat est affiché. S’il est satisfaisant, les erreurs étaient probablement dues au graphe et non au déconvertisseur, et le graphe est envoyé aux déconvertisseurs vers d’autres langues. Les versions dans certaines autres langues connues de l’utilisateur peuvent être affichées, de sorte que le partage de l’amélioration soit visible et encourageant. Comme les nouvelles versions sont ajoutées dans le document multilingue original avec des balises et des attributs appropriés, rien n’est jamais perdu, et le travail coopératif sur un même document est rendu possible. Du côté interne, des liaisons sont établies entre des éléments du texte et du graphe en utilisant des ressources largement disponibles comme un dictionnaire L0-anglais, ou mieux L0-UNL, un analyseur morphosyntaxique de L0, et une transformation canonique de graphe UNL à arbre. On peut établir une “meilleure” correspondance entre “l’arbre-UNL+L0” et la “structure MS-L0”, une treille, en utilisant le dictionnaire et en cherchant à aligner l’arbre et une trajectoire avec aussi peu que possible de croisements de liaisons. Un but central de cette recherche est de fusionner les approches de la TA par pivot, de la TA interactive, et de la génération multilingue de texte.
Anthology ID:
2002.jeptalnrecital-long.25
Volume:
Actes de la 9ème conférence sur le Traitement Automatique des Langues Naturelles. Articles longs
Month:
June
Year:
2002
Address:
Nancy, France
Venue:
JEP/TALN/RECITAL
SIG:
Publisher:
ATALA
Note:
Pages:
277–288
Language:
French
URL:
https://aclanthology.org/2002.jeptalnrecital-long.25
DOI:
Bibkey:
Cite (ACL):
Christian Boitet and Wang-Ju Tsai. 2002. La coédition langue↔UNL pour partager la révision entre les langues d’un document multilingue : un concept unificateur. In Actes de la 9ème conférence sur le Traitement Automatique des Langues Naturelles. Articles longs, pages 277–288, Nancy, France. ATALA.
Cite (Informal):
La coédition langue↔UNL pour partager la révision entre les langues d’un document multilingue : un concept unificateur (Boitet & Tsai, JEP/TALN/RECITAL 2002)
Copy Citation:
PDF:
https://aclanthology.org/2002.jeptalnrecital-long.25.pdf