L’antonymie observée avec des méthodes de TAL : une relation à la fois syntagmatique et paradigmatique ?

François Morlane-Hondère, Cécile Fabre


Abstract
Cette étude utilise des outils de TAL pour tester l’hypothèse avancée par plusieurs études linguistiques récentes selon laquelle la relation antonymique, classiquement décrite comme une relation paradigmatique, a la particularité de fonctionner également sur le plan syntagmatique, c’est-à-dire de réunir des mots qui sont non seulement substituables mais qui apparaissent également régulièrement dans des relations contextuelles. Nous utilisons deux méthodes – l’analyse distributionnelle pour le plan paradigmatique, la recherche par patrons antonymiques pour le plan syntagmatique. Les résultats montrent que le diagnostic d’antonymie n’est pas significativement meilleur lorsqu’on croise les deux méthodes, puisqu’une partie des antonymes identifiés ne répondent pas au test de substituabilité, ce qui semble confirmer la prépondérance du plan syntagmatique pour l’étude et l’acquisition de cette relation.
Anthology ID:
2010.jeptalnrecital-court.11
Volume:
Actes de la 17e conférence sur le Traitement Automatique des Langues Naturelles. Articles courts
Month:
July
Year:
2010
Address:
Montréal, Canada
Venue:
JEP/TALN/RECITAL
SIG:
Publisher:
ATALA
Note:
Pages:
62–67
Language:
French
URL:
https://aclanthology.org/2010.jeptalnrecital-court.11
DOI:
Bibkey:
Cite (ACL):
François Morlane-Hondère and Cécile Fabre. 2010. L’antonymie observée avec des méthodes de TAL : une relation à la fois syntagmatique et paradigmatique ?. In Actes de la 17e conférence sur le Traitement Automatique des Langues Naturelles. Articles courts, pages 62–67, Montréal, Canada. ATALA.
Cite (Informal):
L’antonymie observée avec des méthodes de TAL : une relation à la fois syntagmatique et paradigmatique ? (Morlane-Hondère & Fabre, JEP/TALN/RECITAL 2010)
Copy Citation:
PDF:
https://aclanthology.org/2010.jeptalnrecital-court.11.pdf