Cédric Gendrot

Also published as: Cedric Gendrot


2022

pdf bib
PATATRA and PATAFreq: two French databases for the documentation of within-speaker variability in speech
Cécile Fougeron | Nicolas Audibert | Cedric Gendrot | Estelle Chardenon | Louise Wohmann
Proceedings of the Thirteenth Language Resources and Evaluation Conference

Our knowledge on speech is historically built on data comparing different speakers or data averaged across speakers. Consequently, little is known on the variability in the speech of a single individual. Experimental studies have shown that speakers adapt to the linguistic and the speaking contexts, and modify their speech according to their emotional or biological condition, etc. However, it is unclear how much speakers vary from one repetition to the next, and how comparable are recordings that are collected days, months or years apart. In this paper, we introduce two French databases which contain recordings of 9 to 11 speakers recorded over 9 to 18 sessions, allowing comparisons of speech tasks with a different delay between the repetitions: 3 repetitions within the same session, 6 to 10 repetitions on different days during a two months period, 5 to 9 repetitions on different years. Speakers are recorded on a large set of speech tasks including read and spontaneous speech as well as speech-like performance tasks. In this paper, we provide detailed descriptions of the two databases and available annotations. We conclude by an illustration on how these data can inform on within-speaker variability of speech.

2020

pdf bib
Dis-moi comment tu varies ton débit, je te dirai qui tu es (Tell me how you vary your speech flow, I’ll tell you who you are Studying inter-speaker variability makes it possible to identify discriminating or even identifying phonetic characteristics)
Estelle Chardenon | Cécile Fougeron | Nicolas Audibert | Cédric Gendrot
Actes de la 6e conférence conjointe Journées d'Études sur la Parole (JEP, 33e édition), Traitement Automatique des Langues Naturelles (TALN, 27e édition), Rencontre des Étudiants Chercheurs en Informatique pour le Traitement Automatique des Langues (RÉCITAL, 22e édition). Volume 1 : Journées d'Études sur la Parole

Si l’étude de la variabilité entre locuteurs permet d’identifier des caractéristiques phonétiques potentiellement discriminantes, voire spécifiques, il est essentiel de comprendre, si et comment, ces caractéristiques varient chez un même locuteur. Ici, nous examinons la variabilité de caractéristiques liées à la gestion temporelle de la parole sur un nombre limité de locuteurs, enregistrés sur plusieurs répétitions dans une même session, et sur 6 à 7 sessions espacées d’une année. Sur cette vingtaine d’enregistrements par locuteur, nous observons comment le débit articulatoire, les modulations de ce débit, et la durée des pauses varient en fonction de la répétition et de la session et en interaction avec le locuteur. Les résultats montrent que c’est dans la variation de gestion temporelle de la parole que les locuteurs se distinguent les uns des autres, en termes de régularité ou non entre enregistrements et au sein d’un même enregistrement.

pdf bib
Caractérisation du locuteur par CNN à l’aide des contours d’intensité et d’intonation : comparaison avec le spectrogramme (CNN speaker characterisation through prosody : spectrogram comparison )
Gabriele Chignoli | Cédric Gendrot | Emmanuel Ferragne
Actes de la 6e conférence conjointe Journées d'Études sur la Parole (JEP, 33e édition), Traitement Automatique des Langues Naturelles (TALN, 27e édition), Rencontre des Étudiants Chercheurs en Informatique pour le Traitement Automatique des Langues (RÉCITAL, 22e édition). Volume 1 : Journées d'Études sur la Parole

Dans ce travail nous avons recours aux variations de f0 et d’intensité de 44 locuteurs francophones à partir de séquences de 4 secondes de parole spontanée pour comprendre comment ces paramètres prosodiques peuvent être utilisés pour caractériser des locuteurs. Une classification automatique est effectuée avec un réseau de neurones convolutifs, fournissant comme réponse des scores de probabilité pour chacun des 44 locuteurs modélisés. Une représentation par spectrogrammes a été utilisée comme référence pour le même système de classification. Nous avons pu mettre en avant la pertinence de l’intensité, et lorsque les deux paramètres prosodiques sont combinés pour représenter les locuteurs nous observons un score qui atteint en moyenne 59 % de bonnes classifications.

pdf bib
Informations segmentales pour la caractérisation phonétique du locuteur : variabilité inter- et intra-locuteurs (An automatic classification task involving 44 speakers was performed using convolutional neural networks (CNN) on broadband spectrograms extracted from 2-second sequences of a spontaneous speech corpus (NCCFr))
Cedric Gendrot | Emmanuel Ferragne | Thomas Pellegrini
Actes de la 6e conférence conjointe Journées d'Études sur la Parole (JEP, 33e édition), Traitement Automatique des Langues Naturelles (TALN, 27e édition), Rencontre des Étudiants Chercheurs en Informatique pour le Traitement Automatique des Langues (RÉCITAL, 22e édition). Volume 1 : Journées d'Études sur la Parole

Nous avons effectué une classification automatique de 44 locuteurs à partir de réseaux de neurones convolutifs (CNN) sur la base de spectrogrammes à bandes larges calculés sur des séquences de 2 secondes extraites d’un corpus de parole spontanée (NCCFr). Après obtention d’un taux de classification moyen de 93,7 %, les différentes classes phonémiques composant chaque séquence ont été masquées afin de tester leur impact sur le modèle. Les résultats montrent que les voyelles orales influent avant toute autre classe sur le taux de classification, suivies ensuite par les occlusives orales. Ces résultats sont expliqués principalement par la représentation temporelle prédominante des voyelles orales. Une variabilité inter-locuteurs se manifeste par l’existence de locuteurs attracteurs qui attirent un grand nombre de faux positifs et qui ne sont pas sensibles au masquage effectué. Nous mettons en avant dans la discussion des réalisations acoustiques qui pourraient expliquer les spécificités de ces locuteurs.

2012

pdf bib
Une comparaison de la déclinaison de F0 entre le français et l’allemand journalistiques (F0-declination : a comparison between French and German journalistic speech) [in French]
Carolin Schmid | Cédric Gendrot | Martine Adda-Decker
Proceedings of the Joint Conference JEP-TALN-RECITAL 2012, volume 1: JEP

pdf bib
La liaison dans la parole spontanée familière : explorations semi-automatiques de grands corpus (French Liaison in casual speech : automatic and manual investigations) [in French]
Martine Adda-Decker | Elisabeth Delais-Roussarie | Cécile Fougeron | Cédric Gendrot | Lori Lamel
Proceedings of the Joint Conference JEP-TALN-RECITAL 2012, volume 1: JEP

pdf bib
Comparaison de parole journalistique et de parole spontanée : analyses de séquences entre pauses (Comparison of journalistic and spontaneous speech: analysis of sequences between pauses) [in French]
Cedric Gendrot | Martine Adda-decker | Carolin Schmid
Proceedings of the Joint Conference JEP-TALN-RECITAL 2012, volume 1: JEP

2010

pdf bib
The DesPho-APaDy Project: Developing an Acoustic-phonetic Characterization of Dysarthric Speech in French
Cécile Fougeron | Lise Crevier-Buchman | Corinne Fredouille | Alain Ghio | Christine Meunier | Claude Chevrie-Muller | Jean-Francois Bonastre | Antonia Colazo Simon | Céline Delooze | Danielle Duez | Cédric Gendrot | Thierry Legou | Nathalie Levèque | Claire Pillot-Loiseau | Serge Pinto | Gilles Pouchoulin | Danièle Robert | Jacqueline Vaissiere | François Viallet | Coralie Vincent
Proceedings of the Seventh International Conference on Language Resources and Evaluation (LREC'10)

This paper presents the rationale, objectives and advances of an on-going project (the DesPho-APaDy project funded by the French National Agency of Research) which aims to provide a systematic and quantified description of French dysarthric speech, over a large population of patients and three dysarthria types (related to the parkinson's disease, the Amyotrophic Lateral Sclerosis disease, and a pure cerebellar alteration). The two French corpora of dysarthric patients, from which the speech data have been selected for analysis purposes, are firstly described. Secondly, this paper discusses and outlines the requirement of a structured and organized computerized platform in order to store, organize and make accessible (for selected and protected usage) dysarthric speech corpora and associated patients’ clinical information (mostly disseminated in different locations: labs, hospitals, …). The design of both a computer database and a multi-field query interface is proposed for the clinical context. Finally, advances of the project related to the selection of the population used for the dysarthria analysis, the preprocessing of the speech files, their orthographic transcription and their automatic alignment are also presented.